Accueil/Street Workers Network/Web de Rue : Forum Digital International des Travailleur·euse·s Sociaux·ales de Rue/Les enfants en situation de rue dans le contexte de la pandémie covid-19 en Asie, en Afrique et en Europe

Web de Rue

Webinaire en français

Les enfants en situation de rue dans le contexte de la pandémie covid-19 en Asie, en Afrique et en Europe

Thématique spécifique du webinaire

L’impact et les conséquences de la crise Covid-19 sur les enfants en situation de rue dans cinq pays en lien avec l’application de l’Observation générale n°21 sur les Droits des enfants en situation de rue adoptée en 2017 par le Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU à Genève.

Ce webinaire a bénéficié d’un partenariat avec Wallonie Bruxelles International (WBI) qui a permis l’organisation en amont de rencontres entre les délégués WBI en Suisse, au Vietnam, en République démocratique du Congo, en Tunisie et au Sénégal, ainsi qu’avec les membres du Réseau de Dynamo International – Street Workers Network (DISWN) et avec les acteur·trice·s d’institutions gouvernementales et non-gouvernementales.

Constats et principales idées des intervenant·e·s

Walid Bouchmila, Tunisie, coordinateur plateforme nationale tunisienne – DISWN

  • Besoin d’augmenter l’action des autorités locales pour la prise en charge des enfants en situation de rue et de renforcer les compétences des travailleur·euse·s sociaux·ales de rue par des formations et une loi pour sa reconnaissance.
  • Harmoniser la collecte de statistiques entre la société civile et l’Etat pour avoir des indicateurs plus fiables.

Joli Apema, RDC, coordinateur Centre d’Appui au Travail Social de Rue (CATSR) et de la plateforme nationale congolaise – DISWN

  • Augmenter les subsides publics pour les travailleur·euse·s sociaux·ales de rue et les structures d’hébergement et centres d’accueils d’urgence pour enfants en situation de rue.
  • Rendre effective la tutelle de l’État conformément au code de la famille pour les enfants en situation de vulnérabilité : enfants associés aux groupes armés et enfants victimes de pires formes de travail.

Abdoulaye Diouf, Sénégal, travailleur social de rue, membre du Collectif des Structures d’Appui aux Enfants et jeunes en Difficultés (COSAED), plateforme nationale sénégalaise – DISWN

  • Recommandation de focaliser l’action sur ce groupe qui est le plus vulnérable.
  • Développer une campagne d’information forte avec une approche participative des enfants et de la population.
  • Beaucoup d’enfants ont été placés dans des centres d’accueil, certains ont préféré rester en rue pour plus de liberté, d’autres ont déploré la répression violente des forces de l’ordre.
  • Besoin de sensibiliser les forces de l’ordre pour un traitement plus digne envers les enfants des rues.

Le Thi Thu Thuy, Vietnam, coordinatrice plateforme nationale vietnamienne – DISWN

  • Les enfants dans la rue n’ont pas pu accéder aux services, surtout migrants vivant dans la clandestinité.
  • Difficultés pour les travailleur·euse·s sociaux·ales de rue de rentrer en contact avec les enfants à cause des mesures Covid.
  • Recommandation de focaliser l’action sur ce groupe qui est le plus vulnérable.
  • Recommandation pour une reconnaissance du statut de travailleur social de rue dans le pays.

Nicolas Roth, Suisse, travailleur social de rue et coordinateur de la plateforme Suisse Romane – DISWN

  • Manque de moyens humains dans le secteur.
  • Plus de mesures de contrôle que de mesures de soutien aux familles en situation de rue.
  • Actions des travailleur·euse·s sociaux·ales plus difficile : interdiction de faire du travail de rue pendant le confinement avec comme conséquence une difficulté à prendre contact avec des enfants/jeunes.
  • Chez les jeunes tendance à croire aux discours complotistes et augmentation de la petite délinquance.

Benoît Van Keirsbilck, Belgique, directeur de Défense des enfants International Belgique

  • Cette crise a représenté des défis pour les enfants en situation de rue et exacerbé des problèmes déjà existant : difficulté à survivre au travers de l’économie informelle et à suivre les mesures d’hygiène ; manque d’information et d’application de leurs droits.
  • La pandémie représente aussi une opportunité pour renforcer le plaidoyer sur ces problèmes rencontrés par les enfants et possibilité de donner plus la parole aux enfants, faire entendre leur voix sur cette situation.

Hynd Ayoubi Idrissi, Suisse, membre du Comité des droits de l’enfant de l’ONU à Genève

  • La crise a créé des opportunités : une solidarité accrue entre les acteurs de la société civile; une justice pour les enfants en situation de rue notamment en mettant en place des solutions d’hébergement d’urgence face à la crise.
  • La crise a aussi représenté un défi pour les Etats pour faire face à la situation des enfants en situation de rue : défis de coordinations entre les services de l’état et la société civile, défis de collectes de données fiables, problèmes budgétaires dans le secteur social face notamment à la récession au niveau mondial, défi de prendre en compte la situation non homogène des enfants (fille, garçon, handicap, LGTB+).